La soie naturelle est obtenue par l'élevage du ver à soie, le Bombyx mori. Le fil de soie le plus précieux est dévidé au centre du cocon, long d'environ 1000 m. Son excellente affinité tinctoriale (aptitude à la teinture) permet une très grande finesse de coloris.

La fibre de soie en elle-même peut prendre des formes diverses dont la grège, l'organsin, le doupion, le crèpe ... Autant de fils différents dont le tissage donne des étoffes d'une grande diversité d'aspect. La soie sauvage est, quant à elle, extraite des cocons de chenilles vivant en liberté.

Les soies de fabrication traditionnelle ont généralement une bonne solidité à la lumière (teinture ameublement). Il est cependant recommandé de veiller à ce que les rideaux ou tentures de soie ne soient pas surexposés à la lumière du soleil et parfois même de la lune.

Le nettoyage recommandé est le nettoyage à sec. Certaines soies supportent

cependant d'être lavées à la main mais trois règles simples doivent être observées : laver à l'eau tiède avec un détergent ou un savon doux, laver séparément, laver délicatement.

Dans tous les cas, ne jamais tremper la soie dans l'eau pendant de longues périodes. Le repassage de la soie doit s'effectuer délicatement sur l'envers.